An Introduction to Fair Vote Calgary

Fair Vote Calgary has been in existence for a number of years but has flown well below the radar. This is changing. Why? Why now?

READ MORE »

Make 2015 The Last Unfair Election
News
| June 8th, 2016Tags: , , , , , , , , , ,

 

Save the date and make sure to be there!

When: Tuesday 14 June, 7.00 p.m. to 9.00 p.m.

Where:  Tuxedo Community Association 202 29 Avenue NE Calgary.

What: Discussion on Climate and Proportional Representation in Canada.

Who:

  • Bruce Hyer, Deputy Green Party of Canada Leader and newly elected Fair Vote Canada Council member ;
  • Janet Keeping, Alberta Green Party Leader;
  • Mark Hambridge, Fair Vote Calgary.

Why: The Parliamentary Committee on Electoral Reform has been announced with a mandate to report to Parliament this fall. The format of the Committee has been amended to reflect the popular vote in the 42nd General Election. Now is the time to learn more about PR and to tell the Committee what you want to see in our future electoral system.

| June 2nd, 2016Tags: , , , ,

The CBC have announced that the Liberal Party has agreed to NDP Nathan Cullen’s suggested format of the Parliamentary Committee on Electoral Reform – details here.

The committee will now reflect the popular vote of the last general election, rather than the false majority House of Commons seat allocation. ‘One small step for democracy – one giant leap for Canadians’.

| June 2nd, 2016Tags: , , , , , , , ,

An Open Letter to All Parties and House Leaders,

Canadians have given you a mandate. Sixty-three percent (63%) of us voted in favour to change the electoral system to one that is more fair, equal and democratic – a system that will make every vote count so that the will of the electorate is reflected in the House of Commons.

You have the task of improving democracy in a very undemocratic system. Seventeen million (17,000,000) Canadians cast ballots on October 19th and 4.6 million voters elected MPs who now hold a false majority. Millions of Canadians – more than two million each for the Liberals, Conservatives and New Democrats – have no representation in Ottawa. It is incumbent upon you to show us that you understand the problem, you are willing to fix it, and you are prepared to provide the leadership required to get the job done.

As a multi-partisan organization, we know that true Democracy – where all citizens enjoy equal rights and the supreme power is vested in the people and exercised by them directly through their chosen representatives – is not easy. It’s difficult to set aside partisan stripes, listen carefully to the people, cooperate, compromise and build consensus. It’s even more difficult in an unfair system where some parties have been awarded more than their fair share and some have been denied their due support. Equal representation in the legislature should be the right of every citizen in a free and democratic society. Democracy is not easy but it delivers better results and respects all voices.

That is why it is so important, during what appears to be a growing impasse that can damage the integrity of the electoral reform process, to embrace the spirit of democracy. Canadians are watching. The world is watching.

We are very concerned that the reforms are already in trouble before you have even started. You are all very aware of the fact that if you are honestly considering all options, you need to stick to a tight timeline. Since Canada’s new House of Commons first met December 3, almost six months have passed. This has raised concerns by the media and civil society groups as well as MPs in the House about the credibility of the process.

We ask you to remove your partisan hats and govern on behalf of all Canadians. Embrace the true spirit of democracy and realize that Canada cannot be truly ‘back’ until all voices are at the table.

House Leaders, we are calling on you to sit down and negotiate a date to get the Electoral Reform Special Committee motion on the floor in time to have a robust debate and move the motion forward before the House leaves for summer break.

Failure to get the Committee off the ground in order to address our democratic deficit will reflect poorly on all Parliamentarians. Failing to do the hard work will be considered by the electorate as an attack on our collective desire to create an electoral system that treats all voters, and their representatives, equally.

This is no time for finger pointing and pot shots.

In a speech in Halifax, our Prime Minister stated “We need to show, once again, that the Liberal party is not afraid to challenge the status quo, even if it means breaking with our own traditions.”

We are asking all of you to do just that. Please put your partisan differences aside, get down to the work the voters have asked you to do and show the world that Canada is serious about evolving into a modern democracy that respects and provides voice to all voters. We know you can do it. We look forward to cheering you on.

Sincerely,
Fair Vote Canada
www.fairvote.ca

Une lettre ouverte à tous les partis et leaders parlementaires,

Les Canadiens vous ont donné un mandat. Soixante-trois pourcent (63%) d’entre nous ont voté en faveur d’un changement du système électoral pour un système qui est plus juste, équitable et démocratique – un système qui fera en sorte que chaque vote compte, qui fera en sorte que la volonté de l’électorat sera reflétée à la Chambre des communes.

Vous avez la tâche d’améliorer la démocratie dans un système qui ne l’est pas. Dix-sept millions (17 000 000) de Canadiens ont exprimé leur voix le 19 octobre dernier et 4,6 millions d’électeurs ont élu des députés qui ont maintenant une fausse majorité. Des millions de Canadiens – plus de deux millions chacun pour les libéraux, les conservateurs et les néo-démocrates – n’ont pas de représentation à Ottawa. C’est maintenant votre responsabilité de nous démontrer que vous comprenez le problème, que vous êtes déterminés à le régler et que vous être prêts à avoir le leadership nécessaire pour obtenir les résultats souhaités.

En tant qu’organisation multipartite, nous savons que la vraie démocratie – celle où tous les citoyens profitent de droits égaux et où le pouvoir appartient au peuple et est exercé directement par le peuple au travers de leurs représentants élus – n’est pas facile. Il est difficile de mettre de côté les allégeances, d’écouter réellement les citoyens, de coopérer, de faire des compromis et d’obtenir un consensus. C’est encore plus difficile dans le cadre d’un système injuste où certains partis ont reçu plus que leur juste part et d’autres n’ont pas l’appui auquel ils ont droit. Une représentation équitable au sein de la législature devrait être un droit inaliénable de tout citoyen dans une société libre et démocratique. La démocratie n’est pas facile, mais elle engendre de meilleurs résultats et respecte toutes les voix.

C’est pourquoi il est très important, en cette période où le processus de la réforme ressemble de plus en plus à une impasse qui pourrait en abîmer l’intégrité, de s’immerger dans l’esprit de la démocratie. Les Canadiens regardent. Le monde regarde.

Nous sommes très inquiets que cette réforme soit déjà boiteuse alors qu’elle n’est même pas commencée. Vous savez tous très bien que si vous voulez considérer sérieusement toutes les options, vous devrez vous en tenir à un échéancier serré. Depuis la première rencontre de la Chambre des communes le 3 décembre, près de 6 mois ont passé. Ceci a soulevé des inquiétudes chez les médias, les groupes de la société civile et quelques députés concernant la crédibilité du processus.

Nous vous demandons de retirer vos chapeaux partisans et de gouverner au nom de tous les Canadiens. Embrassez l’esprit de la démocratie et réalisez que le Canada ne sera pas « de retour » tant que toutes les voix ne seront pas entendues à la table.

Leaders parlementaires, nous vous demandons de vous asseoir et de négocier une échéance pour déposer la motion du Comité spécial sur la réforme électorale à temps pour pouvoir avoir un débat rigoureux et faire avancer la motion avant que la Chambre n’ajourne pour l’été.

Si le lancement du Comité qui doit affronter notre déficit démocratique devait être un échec, cela exposerait tous les parlementaires sous un très mauvais jour.  Une incapacité à faire ce travail sera considérée par l’électorat comme une attaque envers notre désir collectif de créer un système électoral qui traite tous les électeurs – et leurs représentants – de manière juste.

Il n’y a pas de temps à perdre en recherche de coupable et attaques partisanes mesquines.

Lors d’un discours à Halifax, notre Premier ministre a dit : « Nous devons montrer, une fois de plus, que le parti libéral n’a pas peur de mettre au défi le statu quo, même si cela signifie être en rupture avec nos propres traditions. »

C’est exactement cela que nous vous demandons de faire. S’il-vous-plaît, mettez votre partisannerie de côté, mettez-vous au travail tel que vous le demandent les électeurs et montrez au monde que le Canada est sérieux dans son intention de mettre en place une démocratie moderne qui respecte et donne une voix à tous les électeurs. Nous savons que vous pouvez le faire. Nous avons hâte de vous applaudir.

Sincèrement,
Représentation équitable au Canada
http://campagne2015.fairvote.ca/

| May 11th, 2016

The CBC announced this morning that the Parliamentary Committee to study and report on electoral reform will be initiated by a motion in the House of Commons today – see

http://www.cbc.ca/news/politics/liberals-electoral-reform-1.3576472?cmp=rss&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

More to follow later . . .